Drapeau Acadien Drapeau Acadien

La vie des Acadiens depuis 1763



Le retour des Acadiens

La victoire des troupes britanniques à Louisbourg en 1758 et la capitulation du Québec l'année suivante marquaient la fin du régime français au Canada. Le Traité de Paris en 1763 entérinait ces victoires pour la Grande-Bretagne alors que la France ne retenait que les îles de Saint-Pierre et Miquelon.

Après 1764, les Acadiens exilés ainsi que ceux faits prisonniers en Nouvelle-Écosse ont reçu la permission des instances britanniques de recoloniser la province s'ils juraient l'allégeance et s'ils s'établissaient en petits groupes dispersés. La perte de leurs anciennes terres aux colons de la Nouvelle-Angleterre venus après 1760 à l'invitation de la Couronne britannique forçait les Acadiens d'occuper les régions côtières de la Nouvelle-Écosse tel qu'indiqué sur la carte ci-jointe. Les descendants de ses Acadiens revenus vivent encore en ces endroits.
Map
  • 1 Argyle (Comté de Yarmouth)
  • 2 Clare (Comté de Digby)
  • 3 Minudie, Nappan and Maccan (Comté de Cumberland)
  • 4 Chéticamp (Comté d'Inverness, Cap-Breton)
  • 5 Île-Madame (Comté de Richmond, Cap-Breton)
  • 6 Pomquet, Tracadie, Havre-Boucher (Comté d'Antigonish)
  • 7 Chezzetcook (Comté de Halifax)
  • L'identité au 19e siècle

    C'est à l'occasion de leur deuxième convention nationale, tenue a Miscouche sur l'Île-du-Prince-Édouard en 1884, que les Acadiens des provinces maritimes ont choisi leur drapeau et leur hymne nationaux. Ils ont adopté les trois couleurs du drapeau français afin de démontrer qu'ils n'oubliaient pas de quel pays étaient venus leurs ancêtres. Ce qui distingue le drapeau acadien de celui de la France est une étoile <<Figure de Marie>>, placée dans la partie bleue du pavillon, car la couleur bleue est symbolique de la Vierge Marie. Cette étoile, <<Stella Maris>> dont on en fait l'éloge dans l'hymne national acadien guide le peuple Acadien à travers les épreuves douloureuses.

    Fierté acadienne
    aquarelle de Denise Comeau (1992)
    L'étoile du drapeau porte la couleur papale en signe de l'attachement inébranlable des Acadiens à l'Église catholique romaine. En 1984, les Acadiens ont célébré le 100e anniversaire de l'événement qui, pour eux, symbolise leur émergence en tant que peuple.

    L'identité acadienne aujourd'hui

    L'identité acadienne demeure donc encore profondément touchée par les événements qui ont entouré la déportation. Par contre, il y a beaucoup plus que ce fait tragique. Nombreux sont les facteurs de l'identité acadienne qui avaient de l'importance jadis et qui en ont encore aujourd'hui. Durant l'âge d'or (1713 à 1748), les Acadiens avaient cultivé une indépendance remarquable. Ils attachèrent une fierté farouche à leur langue française, leur foi à l'Église catholique romaine, leur culture et leur travail. Plusieurs de ces éléments d'identité sont appréciés autant de nos jours que dans le passé. Voici des
    images contemporaines qui en disent beaucoup sur l'identité acadienne.

    Pour de plus amples renseignements sur l'histoire et la généalogie des Acadiens, veuillez contacter le Centre Acadien de l'Université Sainte-Anne, Pointe-de-l'Église, Nouvelle-Écosse, Canada.
    Retour Accueil Anglais Rescol Collections numerisees de Rescol

    Retour | Accueil | English Version | Commentaires | Rescol canadien | Collections numérisées


    Droits d'auteur © 1996 Centre Acadien