Drapeau Acadien Drapeau Acadien

Les conditions en mer lors de l'exil



Dudley LeBlanc, auteur louisianais, raconte que la première déportation a eu lieu suite aux ordres du lieutenant-gouverneur Lawrence en octobre 1755. Selon M. LeBlanc, une promesse de maintenir l'unité familiale fut faite, mais les Britanniques ne tenirent pas parole. Pour sa part, l'historienne Naomi Griffiths dit que les ruptures de la famille nucléaire étaient le résultat de la situation chaotique au moment de l'embarcation.

Boat La flotte leva l'ancre le 27 octobre et plusieurs bateaux ont coulé peu après le départ du Bassin des Mines. Un violent orage encombra les embarcations et plusieurs Acadiens furent victimes des eaux de la Baie de Fundy.
Les passagers étaient tellement tassés dans les embarcations qu'ils ne purent tous dormir en même temps. Une grande partie de la nourriture a été perdue à cause de la détérioration et, en conséquence, les rations alimentaires furent réduites de façon drastique. Certains commandants britanniques qui avaient confisqué du troupeau jadis appartenant aux Acadiens, gardèrent celui-ci pour eux-mêmes.

Ils n'étaient en mer que pendant peu de temps lorsque la maladie atteint les passagers, le résultat des conditions insalubres. Les aînés furent relégués aux calles des bateaux où l'air était infecté. L'équipage ne permit que de petits nombres à la fois de monter sur le pont car on craignait la révolte.


Pour de plus amples renseignements sur l'histoire et la généalogie des Acadiens veuillez contacter le Centre Acadien de l'Université Sainte-Anne, Pointe-de-l'Église, Nouvelle-Écosse, Canada.
Retour Accueil Rescol Collections numerisees de Rescol

Retour | Accueil | Commentaires | Rescol canadien | Collections numérisées


Droits d'auteur © 1996 Centre Acadien